La psychogénéalogie :

  • Quand la mémoire familiale empêche d’avancer
  • Savoir d’où l’on vient aide à mieux choisir où l’on veut aller
  • La reconquête du sens de son existence

Psychopraticienne en psychothérapie
Consultation à domicile, au bureau ou en ligne sur rendez-vous.

Thérapie de soutien individuelle, familiale et conjugale à Montréal

Pour une prise de rendez-vous, appelez le 514-613-4695 514-910-9290 514-815-1408

Médiatrice polyvalente, située à Montréal, je propose la thérapie de soutien individuelle, familiale et de groupe.

Thérapie inter et transgénérationnelle « Psycho généalogie » Arbre généalogique « Rendre visible l’invisible »

La psychogénéalogie s’intéresse particulièrement aux traumas des ancêtres. Tous les traumas ne sont pas transgénérationnels.

  • Transmission intergénérationnelle, celle ou des personnes sont en relation concrète.
  • Transmission transgénérationnelle, celle ou les personnes ne se sont jamais connues, parfois dès la 4ème vers la 7ème génération.

L’origine de nos tourments psychologiques pourrait s’expliquer que nous portons en nous des émotions qui ne nous appartiennent pas. Ces émotions sont parfois produites par des évènements (traumas, c’est l’évènement) que nos ancêtres ont vécus, et qu’ils n’ont pas réussi à digérer (les secrets, tabous, non-dit, impossible d’expliquer ses actes). Elles sont bloquées dans une bulle psychique (crypte) et nous affectent de manière parasite (traumatisme, c’est l’ensemble de ses effets, impossibilité psychique de dépasser l’évènement).

Psychogénéalogie Montréal

Travailler sur son arbre psycho généalogique permet de remonter ce qui est refoulé.

 

Quand une personne ne peut pas digérer un évènement et passer à autre chose, cela devient un traumatisme.

La psychogénéalogie (recherche spirituelle) est un travail de découverte de l’héritage transgénérationnel de nos ancêtres, à faire pour s’en délivrer. « Vous devez être le changement que vous voulez voir dans le monde. » Gandhi.

Tout travail sur soi modifie la relation avec les autres, parce que la personne a changé, elle réagit différemment aux différentes situations de la vie, son entourage se repositionne. Elle attire aussi des situations différentes.

Un arbre est personnel, la fratrie a le même arbre, mais n’a pas les mêmes fantômes.

Construire son arbre psycho généalogique, avec l’accompagnement du thérapeute, offre un cadre de travail thérapeutique qui représente le consultant comme inscrit dans un groupe et un système avec un vécu des générations précédentes (4 à 7 générations), et conditionné par son contexte socioculturel.

Il s’agit de réussir à établir des passerelles entre l’inconscient et le conscient pour soigner les blessures de son âme. Il faut « libérer les fantômes de la crypte transgénérationnelle, c’est-à-dire l’emprisonnement des émotions non digérées des ancêtres dans une bulle psychique qui transporte le fantôme d’inconscient en inconscient, de génération en génération ».

Le fantôme en psychogénéalogie : c’est une émotion qu’un ancêtre n’a pas pu digérer.

Le fantôme collectif : c’est un fantôme commun à toutes les personnes qui se sont, indépendamment trouvées prises dans une même situation.

Le fantôme est né de l’absence de parole et le silence du thérapeute le renforce « le praticien en psychogénéalogie doit parler plus que les autres ».

Le trauma en psychogénéalogie : un événement que la personne n’a pas réussi à digérer tout au long de son existence. L’impossibilité à le digérer va fabriquer du fantôme. La psychogénéalogie s’intéresse particulièrement au trauma des ancêtres.

Important :

En psychogénéalogie, les ancêtres ne sont pas considérés uniquement comme une liste des noms sur un arbre, mais comme des personnes à part entière qui méritent d’être découvertes, car en les découvrant, on se découvre soi-même, on explique pourquoi certaines situations se reproduisent de génération en génération, on reclasse certaines pièces du puzzle, puis cela permet de chasser le « fantôme », de briser le lien karmique, de libérer nos ancêtres de leurs souffrances, simplement en ayant compris le message silencieux qui parcoure nos gènes, tout en faisant le travail sur l’arbre qui prend du sens, souvent pour découvrir des cousins éloignés.

Se préoccuper de la source d’une maladie psychique ou physique, c’est lui donner un sens : un trouble psychique pourrait posséder un historique relié aux ancêtres. L’Ancien testament, livre de Jérémie et Ézéchiel, dit « les pères ont mangé des raisins verts et les dents des fils ont été agacées … »

L’histoire familiale peut être une protection puissante. « Savoir d’où l’on vient aide à mieux choisir où l’on veut aller ». La psychogénéalogie, c’est considérer que les difficultés rencontrées ou les maux dont nous souffrons sont parfois l’expression d’émotions que certains de nos ascendants n’ont pas pu digérer, soit en quelque sorte les symptômes des traumatismes de ceux qui nous ont engendrés.

Exemples :

  • Le fantôme ou le signifiant se manifeste à travers des répétitions des schémas. Comprendre les mots d’ordre, c’est-à-dire la manière dont le fantôme pèse sur notre vie.
  • On peut hériter de tous les fantômes, mais ils sont plus ou moins actifs
  • Un événement peut se reproduire à la même date sur plusieurs générations « date d’anniversaire ».
  • Un membre de famille peut cumuler sur lui de multiples fantômes et permettre aux autres de construire leur vie « paratonnerre familial ».
  • Un membre de famille peut subir de manière excessive le poids des fautes ou des dettes de ses ancêtres « victime expiatoire » permettant aux autres membres de se libérer du fantôme.
  • Le mot d’ordre : injonction issue du fantôme qui pousse une personne à se comporter d’une certaine manière contraire à ce qu’elle désire « c’est ce que produit l’encryptage de l’émotion ». Ex : prénom Joseph, Trauma, c’est la séparation avec Joseph, le mot d’ordre, c’est la relation amoureuse avec Joseph.
  • Le fantôme du bordel : le clivage des hommes entre les femmes avec lesquelles ils vivent et font des enfants et celles avec lesquelles ils prennent du plaisir.
  • Le fantôme de prince charmant : lorsqu’une femme rêve à un autre homme que celui avec lequel elle vit.
  • Le fantôme d’enfant mort : un chien systématiquement installé sur les genoux d’une personne.

Le récit familial : ensemble de petites histoires qui se racontent sur les ascendants dans une famille

Les Loyautés familiales : le système de liens invisibles qui relie les membres d’une même famille.

Le mythe familial : l’équivalent des souvenirs écrans.

 

Exemple de crypte :

Un ancêtre a vécu un évènement traumatique dont il ne veut pas ou ne peut pas parler, soit parce qu’il ne s’y autorise pas, soit parce que l’entourage ne veut pas ou ne peut pas l’entendre. Le malaise est pourtant réel et la génération qui suit le capte par des détails, par exemple :

  • Un silence de manière inattendue ou incompréhensible, un regard qui se détourne, un lapsus, une posture physique qui change.
  • Ou bien, ce sont des « trop dits » qui créent la suspicion et agissent comme des écrans de fumée, comme l’éloge permanent d’un aïeul, une histoire drôle sortie à chaque fête sur l’arrière grand-tante qui a tué son mari.
  • Ou des mots qui font mal « tu es bien comme ... » et suivis d’un lourd silence.
  • Ou par exemple : « elle est comme cela parce que son fils n’est jamais revenu de la guerre », « parce que son fiancé l’a abandonné le jour de son mariage ». Parfois, les enfants racontent à leurs propres enfants, cela se dissout dans le temps où s’enferme dans la crypte. Parfois, la personne a dissimulé son émotion dans le secret. Ainsi, cette émotion encapsulée faute de n’avoir pu s’exprimer et se pénétrer devient un fantôme qui va hanter les descendants.

Ce sont tous ces éléments qui relèvent de la communication non verbale et que l’on capte sans en avoir le plus souvent conscience. La personne traumatisée transmet ainsi, malgré elle, des messages.

C’est la transmission de l’inconscient d’un parent à l’inconscient d’un enfant, sans passer par le non verbal. Prenez rendez-vous dès maintenant !

Mes compétences
  • Psychopraticienne
  • Médiation familiale en cas de divorce et séparation
  • Thérapie inter et transgénérationnelle
  • Thérapie écosystémique
  • Commissaire à l’assermentation
  • Formation en droit de la santé en France
  • Médiation familiale non subventionnée
Mes garanties
  • Expérience
  • Accompagnement
  • Efficacité
Ma zone d'intervention
  • Montréal
  • Laval
  • Longue

Consultations en psychogénéalogie à Montréal : des soutiens moraux pour un meilleur équilibre de la vie

Spécialiste de la médiation familiale, je vous apporte des soutiens moraux afin de vous aider à surmonter les différentes difficultés relationnelles, conjugales, etc. L'objectif est d’apprendre à chaque membre de la famille à communiquer.

Grâce à une approche communicationnelle, j’aide la famille à trouver une dynamique non conflictuelle, stable et équilibrée. Je peux intervenir en cas de divorce et de séparation.

Je propose aussi la thérapie de soutien écosystémique. Sachez que je suis également commissaire à l’assermentation. Vous pouvez donc me confier l’authentification de vos documents. Mon expérience et mon efficacité ont forgé ma réputation à Montréal, à Laval et à Longueuil.

Thérapie de soutien individuelle, familiale ou de groupe à Montréal 

 

Psychogénéalogie Laval

Pour obtenir plus de détails sur mes domaines de compétences, remplissez le formulaire de contact.

Faites-moi part de vos demandes afin de trouver ensemble les solutions adaptées.

Rendez-vous / Contact

Ce champ est obligatoire
Un numéro de téléphone valide est obligatoire
Une adresse courriel valide est obligatoire
Case à cocher obligatoire
Psychogénéalogie & Psychopratique Inc s'engage à ce que la collecte et le traitement de vos données, effectués à partir de notre site psychogenealogie.ca, soient conformes au règlement général sur la protection des données (RGPD) et à la loi Informatique et Libertés. Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de confidentialité